" MARIE BATAILLE auteur littérature jeunesse, livres pour enfants, presse, roman feuilleton: août 2012

Lundi Clafouti du 27 août : Patou

Photo Claude Degoutte
Patou

Quand je serai grand
je veux devenir chien,
chien de berger évidemment.
Gros patou blanc
qui court dans les champs
sans laisse ni collier.
Ma soeur Clara et son fiancé
seront bien sûr deux gros moutons
et mon papa,
ça va de soi,
sera un ogre ou un loup des bois.
On vivra tous à la campagne
et ça, qu’est ce que ça me plait !
Ma maman sera une belle vache
et on boira des litres de lait.
Quand je serai grand
je serai le roi, évidemment,
                                           des patous blancs....


les "Lundi Clafouti" sont sur : http://checkthis.com/5c7e
et les "Lundi Ravioli" sur http://checkthis.com/hjxx

Lire la suite »

Lundi Clafouti du 20 août : Adresse

Photo Claude Degoutte

Adresse

A Roquefort, c’est un peu fort !
j’ai découvert un grand secret.
Sur la route, vers la gare,
un coup à gauche, un coup à droite
après la ferme des trois canards,
y a une rue au nom bizarre
au nom qui fiche les jetons....
Dans cette rue qui est cachée
à deux pas de la voie ferrée,
y a une drôle de maison
avec des murs en béton
et une énorme cheminée.
Sur le trottoir d’en face,
devinez ce qui est garé ?
Une voiture américaine aux grosses ailes
jaune citron.
Et alors me direz-vous ?...
Eh bien figurez-vous
que ça file des frissons
parce qu’au coin de cette rue
sur une belle plaque en plomb
on peut lire en toutes lettres :
Rue du Loup

Marie Bataille

a lieu à Arbas le dimanche 19 août

les "Lundi Clafouti" sont sur : http://checkthis.com/5c7e
et les "Lundi Ravioli" sur http://checkthis.com/hjxx


Lire la suite »

Lundi Clafouti du 13 août : la Maison du Soleil

Photo Claude Degoutte


La Maison du Soleil.

Elle est bâtie en grosses pierres crépies au bord du ruisseau, au fin fond du Comminge. Elle est faite pour le soleil, pour les étés caniculaires des plaines du Sud Ouest, pour les hivers rudes d'autrefois. Elle sait prendre la lumière à travers les persiennes et garder à midi la fraicheur du petit matin. Elle est souveraine pour  jouer avec les rayons du soleil qui ont réussi à se glisser entre les lattes de bois et font des taches dorées sur le parquet de chêne clair. L'acajou des vieux meubles démodés, les rideaux et les tentures, les bibelots, la place des choses font qu'elle est unique, démodée et sereinement vieillote. Au milieu du jour quand il fait trop chaud dehors, on se laisse aller à la sieste dans une tiédeur parfumée de lit défait et de fleurs d'acacia, de bois moisi et de cuir. Et le soir la fraîcheur revient comme un thé glacé.
Elle a été bâtie pour durer et elle dure. Les escaliers ont souffert, les couloirs s'effritent, les lumières pâles vacillent parfois, les fenêtres enflent aux intempéries mais elle tient le coup hiver après hiver, se régénérant été après été. Elle m'attend. Elle attend la clé dans la serrure, le retour du maître des lieux pour se réveiller. Elle est fidèle comme un chien. Elle sait que je vais revenir.
Je l'ai quittée cent fois en pensant ne plus y mettre les pieds, je l'ai délaissée, oubliée, je lui ai fait faux bond, je l'ai détestée,  reniée, j'ai voulu la vendre mais elle ne m'en a jamais voulu. Elle ne s'est jamais vengée par un quelconque dysfonctionnement. Elle garde en état ce que mes pères lui ont confié. Elle sait qu'on s'appartient. Alors elle me prend comme je suis : libertine, changeante , égoïste. Elle sait qu'elle est le ventre dans lequel j'ai grandi, sauvé mon âme et ma peau et que c'est là que je reviendrai disparaître et me perdre en cendre quand l'éternité sonnera. Qu'enfin je serai tout à elle et à personne d'autre.
Marie Bataille

les "Lundi Clafouti" sont sur : http://checkthis.com/5c7e
et les "Lundi Ravioli" sur http://checkthis.com/hjxx



Lire la suite »

Lundi Clafouti du 6 août : L'Aventura


Photo Claude Degoutte

L'Aventura

Partir en voiture, partir en avion, en train, ces départs se ressemblent : le temps a main mise sur eux, ils sont terriblement modernes, le temps c'est de l'argent! Partir en ferry, sur la Mer Egée est une autre histoire, un pur poème. Les horloges ne sont que des seconds couteaux. Seuls le vent et la mer gouvernent le voyage.
J'adore sous la canicule de l'été, à peine rafraichie par la brise qui balaye toujours un peu le port, attendre ces grosses carcasses qui se pointent à l'horizon de la mer bleue. On surveille sa montre, la mer est d'huile mais rien ne vient à la minute près. Et puis quand on commence à somnoler sur son sac ou sa valise, une corne fend l'air. Il arrive, géant, énorme, en glissant comme un patineur obèse. Il ouvre sa porte pont levis comme une boite de sardines, se déculotte, crisse, frotte, gémit et lâche d'un coup, son flot d'hommes et de femmes chargés de balots et d'enfants qui s'accrochent aux basques ou aux épaules. Et puis suivent les camions gorgés jusqu'à la gueule, les motos, les voitures. Tout ça sort du même ventre et rien ne dit que le ferry repartira dans les temps.
Les jours de grands vents, l'affaire se corse. Le bateau prévu ne viendra pas et dans le pire des cas vous resterez sur place, sur votre île perdue. Billet d'avion, chambre réservée, rendez-vous, tout ça partira en fumée. Mais les choses se modernisent! L'agence vous téléphonera au dernier moment et vous dira de boucler vos malles dans l'heure qui suit et au lieu d'un seul voyage vous ferez escale sur des îles imprévues  et du coup embarquerez sur deux ou trois mastodontes qui n'ont peur de rien, même pas d'une mer démontée. Le voyage qui devait durer deux heures, en prendra quatre, mais vous serez à l'heure pour prendre votre avion...
Mais peu importe tout ça... Un de mes bonheurs grecs c'est de sentir le ferry qui quitte le quai, dans le bruit des cordages qui souffrent, de la corne qui dit adieu, voir les maisons qui rapetissent, perdre les détails de la côte, ne plus bien voir les mouchoirs qui s'agitent, abandonner une île posée sur l'eau comme on laisse un amour inconsolé, avec l'unique pensée de revenir.

Marie Bataille 
 
les "Lundi Clafouti" sont sur : http://checkthis.com/5c7e
et les "Lundi Ravioli" sur http://checkthis.com/hjxx

Lire la suite »

Vous aimerez peut être

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Messages les plus consultés

Une erreur est survenue dans ce gadget